Chaise roulante pour handicapé

Sommaire

Pour chaque handicap, il existe une chaise roulante adaptée.

Il existe autant de chaises roulantes que de handicaps et pourtant, il n'y a rien de plus difficile que de trouver un fauteuil adapté à son handicap.

Faut-il privilégier les fauteuils roulants manuels ou les fauteuils roulants électriques ? Comment choisir les options supplémentaires ?

Choisir la bonne chaise roulante pour handicapé

Choisir une chaise roulante pour handicapé est une étape délicate. Le bien-être de la personne handicapée dépend de sa capacité à bien apprivoiser sa chaise roulante et donc à mieux vivre son autonomie et son handicap. Avant d'acheter une chaise roulante pour handicapé, deux rendez-vous sont à organiser :

  • un rendez-vous avec un médecin ou un spécialiste, selon le handicap ;
  • un rendez-vous avec un physiothérapeute, un ergothérapeute ou un kinésithérapeute.

Lors de ces rendez-vous, professionnels et patient travaillent sur les capacités physiques de la personne qui va recevoir la chaise roulante. Ensemble, ils décideront du type de fauteuil à privilégier et des options à ajouter.

Tous les éléments sont étudiés. Le fauteuil doit répondre aux attentes de la personne handicapée, à savoir :

  • Être confortable : la chaise roulante doit impérativement être adaptée à la morphologie du patient.
  • Assurer l'indépendance du patient.
  • Le fauteuil roulant doit être facile à diriger et donc adapté à la limitation physique du patient.
  • Être sécurisant aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.

De plus, il existe des chaises roulantes sport, pour permettre aux personnes handicapées de pratiquer un sport.

Adapter la chaise roulante au quotidien de la personne handicapée

Le modèle de chaise roulante pour handicapé dépendra :

  • de l'âge, de la taille, du poids,
  • de la morphologie, de la force musculaire,
  • de la nature du handicap, de l'utilisation du fauteuil,
  • de la fréquence d'utilisation du fauteuil,
  • de l'environnement dans lequel sera utilisé le fauteuil.
Lire l'article Ooreka

Une fois tous ces éléments pris en compte, chaque partie de la chaise roulante sera adaptée aux besoins du patient :

  • le châssis : simple, double ou triple ;
  • les poignées : hauteur réglable, amovibles ;
  • le dossier : réglable, droit, incliné, entier ;
  • ajout d'options comme repose-jambe, appuie-tête, coussin anti-escarres.

Une chaise roulante pour handicapé est faite sur commande. Néanmoins il est indispensable d'essayer différents modèles avant de se décider. Une fois que le patient est en possession de son fauteuil roulant, il apprendra à le manier, toujours avec l'aide du corps médical.

Lire l'article Ooreka

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes du fauteuil roulant. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.