Canne de marche

Écrit par les experts Ooreka

La canne de marche est un objet allongé, comme une sorte de bâton pourvu d'une poignée, qui prolonge le bras pour aider des personnes ayant des problèmes à marcher. Elle doit être utilisée de manière convenable donc il est important de bien la choisir. Il en existe de différentes sortes à différents prix.

Pourquoi utiliser une canne de marche ?

La canne de marche est utilisée pour l'aide à la marche de personnes à mobilité réduite lorsqu'elles ne se sentent plus en confiance.

La canne de marche : une aide à la mobilité

La canne de marche permet à des personnes à mobilité réduite de garder une certaine autonomie.

Elle permet de rassurer la personne pendant sa marche et de lui assurer un certain équilibre. Elle limite le risque de chutes et soulage les douleurs que la personne peut avoir dans les jambes ou dans le dos.

La canne de marche : pour qui et quand ?

La canne de marche est utilisée le plus souvent par des personnes qui ont des difficultés à se déplacer ou qui souffrent de handicap. Cependant, il n'est pas impossible qu'une personne n'en ayant pas besoin en possède une comme accessoire.

Le port de la canne dépend tout d'abord du degré de mobilité de la personne concernée. Plus sa mobilité est réduite, plus les déambulateurs ou les fauteuils roulants seront nécessaires. Si la personne a besoin d'être rassurée quand elle marche ou présente quelques difficultés pour se déplacer, la canne de marche peut être une véritable aide.

Dans quels cas utiliser la canne de marche ?

  • lors de douleurs aux jambes, ou aux hanches ;
  • lorsque vous avez des troubles de l'équilibre ;
  • lorsque vous avez des problèmes articulaires ;
  • lorsque vous avez des problèmes musculaires.

Il est important d'aller consulter un ergothérapeute pour bien utiliser votre canne.

Les différentes cannes de marche

Les cannes de marche sont toutes composées principalement de 3 éléments :

  • le fût qui est la partie longue de la canne ;
  • la poignée qui se trouve à l'extrémité supérieure de la canne et vous permet de bien la maintenir ;
  • l'embout qui se trouve à l'autre extrémité et qui touche le sol ; veillez à vérifier si l'embout n'est pas trop abîmé et changez-le si c'est le cas.

Cependant, il existe des cannes qui possèdent d'autres attributs supplémentaires.

Les cannes classiques

Les cannes classiques sont des cannes qui n'ont pour seule fonction que d'aider la personne à marcher. Voici les différentes cannes classiques :

  • La canne simple : elle ne possède qu'un pied. Elle est employée pour des balades ou pour un soutien médical quotidien.
  • La canne tripode : elle est stable grâce à ses trois pieds. Idéale pour des personnes recherchant la sécurité lorsqu'elles marchent.
  • La canne anglaise : elle permet d'avoir une certaine stabilité et un confort, car la poignée remonte sur l'avant-bras et offre un double appui. Vous pouvez utiliser 2 cannes anglaises lorsque c'est nécessaire.

Les cannes fantaisie

Les cannes fantaisie sont des cannes qui ont pour fonction d'aider les personnes dans leur marche, mais aussi de leur apporter un petit « plus » pratique. Voici les différentes cannes fantaisies :

  • La canne pliable : elle est pratique si vous n'en avez pas un besoin quotidien, car vous avez la possibilité de la plier dans des moments où elle est encombrante.
  • La canne siège : elle possède 3 ou 4 pieds reliés par une jonction à une assise. Ils se déplient lorsque vous voulez un siège et se rabattent pour former une canne. Elle permet d'avoir un siège et de vous asseoir où que vous soyez.
  • La canne parapluie : elle est faite pour des personnes qui refusent le port de la canne. Celle-ci est « déguisée » en un objet que tout le monde utilise.

Les cannes esthétiques

Les cannes esthétiques sont utilisées comme des accessoires par des personnes qui n'en ont pas une véritable utilité.  Il en existe avec des poignées sculptées en têtes d'animaux, ou bien d'ivoire, de métal argenté, etc.

Cette canne est aussi appelée « canne prestige », car son coût peut-être élevé et marquer ainsi la condition sociale de la personne qui l'utilise.

À noter : les cannes esthétiques peuvent aussi tout à fait joindre l'utile à l'agréable, et servir en même temps à faciliter la marche et à assurer un rôle esthétique.

Bien choisir sa canne de marche

Pour bien choisir votre canne, vous devez prendre en compte 3 critères.

Le poids que peut supporter la canne

Une canne selon son matériau ou sa composition supporte différents poids :

  • les cannes en bois, en carbone (pliantes ou réglables), en aluminium et cannes siège supportent en général environ 100 kg ;
  • les cannes simples en carbone peuvent supporter environ 115 kg ;
  • les cannes XXL supportent 150 kg.

La taille que la canne doit avoir

Le coude doit former un angle de 30° lorsque vous tenez la canne. Cette position permet d'avoir plus de force dans vos bras. La poignée doit être située au niveau de l'aine.

Voici un tableau pour vous aider à adapter votre canne à votre taille:

Taille utili-
sateur (cm)
148 155 160 162 164 168 170 172 174 176 178 180 182 184 186 188 190 192
Hauteur canne (cm) 77 80,5 83 84 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99

Le confort de la poignée

Elle doit permettre d'avoir une bonne prise et d'éviter les douleurs au poignet. Il y a plusieurs sortes de poignées :

  • poignée en T : la poignée forme un T avec le fût de la canne ;
  • poignée en arc de cercle : elle va dans le prolongement du fût en créant une courbe vers le bas ;
  • poignée en équerre : elle forme un angle droit entre le fût de la canne et le commencement de la poignée.

Comment utiliser les cannes de marche ?

Il est important de bien utiliser sa canne de marche, que vous en ayez une ou deux.

Marcher avec une canne

La canne de marche se tient du côté opposé de celui auquel vous avez mal. C'est-à-dire que si vous avez des problèmes à la jambe droite ou à la hanche droite, il faudra tenir la canne de marche du côté sain, en l'occurrence le gauche. Cela diminue la pression qui porte sur la jambe faible.

Pendant votre marche, la canne avance en même temps que la jambe faible. Par exemple, si votre jambe droite est faible, vous l'avancerez en même temps que votre canne.

Dans le cas où vous devez prendre des escaliers :

  • En descendant : il faut descendre en premier la jambe faible avec la canne, toujours maintenue du côté sain, et faire suivre l'autre jambe. Descendez marche par marche.
  • En montant : il faut faire monter la jambe qui a toutes ses capacités en premier et faire suivre la jambe faible en même temps que la canne. De la même manière, montez marche par marche.

Marcher avec 2 cannes

Lorsque vous possédez 2 cannes, ce sont le plus souvent des cannes anglaises, plus communément connues sous le nom de béquilles.

Pour marcher avec 2 cannes anglaises, il faut que vous soyez toujours en appui sur votre jambe saine. Les deux cannes servent à enlever la pression exercée sur celle-ci. Avancez donc par petit pas, en commençant avec les deux cannes et la jambe faible, surtout, sans sauter. Puis vous pouvez avancer l'autre jambe.

Dans le cas où vous prenez les escaliers :

  • En descendant : commencez par descendre les deux cannes anglaises en même temps que la jambe faible. Vous êtes donc en appui total sur la jambe saine que vous faites suivre. Descendez toujours marche par marche.
  • En montant : il faut faire monter en premier la jambe saine, puis faire suivre la jambe faible en même temps que les deux cannes. De la même manière, montez les marches toujours une par une.

Prix des différentes cannes de marche

Voici les différents prix des cannes de marche :

Différentes cannes de marche Prix
Cannes simples De 15 € à 70 €
Cannes tripodes De 20 € à 40 €
Cannes anglaises De 15 € à 40 €
Cannes pliables De 15 € à 60 €
Cannes sièges De 20 € à 100 €
Cannes parapluie De 40 € à 100 €

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !